KBC Groupe
Select your language

Innovation

The iDalko story: how KBC sees the start-up as both investment and supplier.

(Only in English)

KBC was quick to recognise iDalko’s attraction as an investment, producing as it does the innovative Exalate software tool that gets business teams working in unison. The low-down from Jeroen Renier of the KBC Start it Fund.

“KBC’s culture is very much centred on encouraging cooperation. So, investing in software to promote it accords fully with that core value. We know that teamwork today is a real challenge for global workforces; there can be no let-up in innovating tools to work effectively and get constituent parts to gel as a cohesive whole.”

The Exalate app synchronises project data across service desks and project management tools (“issue trackers”). It’s a productivity software tool that teams today can use to simply get jobs organised and get them done. Issues are prioritised and resolved; progress is tracked.

With Exalate as an issue tracker, teams suffer no tedious communication constraints. Francis Martens is the CEO at iDalko: “As a team expands, it and other teams work together but may use different issue trackers. The lack of real inter-connection means that e-mail and other outdated means get resorted to. Efficiency is compromised in a messy, chaotic environment where no one can say for sure at any given time what the state of play is. Take outsourced corporate IT support, for example: when company and contractor use different systems to track progress and resolve tasks, communications go manual, confusion ensues, data’s lost, and a whole lot of time gets wasted.”

Exalate is presently supported for integration in market-leader, HP ALM, and in  Jira issue sync. iDalko is at this time working on a build for integration in other tools, like ServiceNow and Salesforce.

KBC believes that this is an investment that’ll bridge gaps that hamper communication in global teams, across the globe. Initially, its assistance to iDalko took the form of funding Exalate’s development through a multi-year licensing arrangement; now, testing it internally has convinced it to upgrade to an equity holding. Read the press release.

Un jeu KBC innovant pour cerner la dimension émotionnelle de l’investissement

KBC Asset Management en Belgique teste actuellement une nouvelle application internet auprès d'une sélection de clients. Cette application ressemble à première vue à un jeu pour les investisseurs, mais est en réalité un outil innovant permettant de mieux cerner la personnalité d'investisseur des clients. La nouvelle application s'inscrit dans la tendance plus large de la gamification : l'utilisation d'éléments ludiques dans des activités non liées au jeu. Aujourd’hui l’application n’est proposée qu’à une sélection limitée de clients.

Ce jeu expérimental se fonde sur des bases scientifiques solides et s'appuie notamment sur les acquis de l'économie comportementale, à savoir que deux investisseurs peuvent avoir exactement le même profil de risque classique, mais réagissent aux pertes intermédiaires de manière très différente. Le jeu de KBC vise à cartographier exactement cette sensibilité aux hausses et aux baisses intermédiaires. À long terme, la connaissance de soi de l'investisseur pourra ajouter une dimension supplémentaire à son profil de risque et l'aider de manière conviviale à mieux appréhender sa façon personnelle et émotionnelle de gérer ses investissements. En savoir plus.

 

KBC scoops Best Online Banking Experience at the bonker.ie Awards.

(Only in English)

KBC Bank Ireland has been awarded Best Online Banking Experience at the bonkers.ie Awards. KBC beat off stiff competition at the ceremony in Dublin’s Mansion House.

KBC Bank Ireland’s Director of Innovation, Eddie Dillon, said: “We are delighted to receive this award for best online banking experience which acknowledges KBC’s market leading on-boarding app. Our revolutionary app allows customers to open a current account in five easy steps in five minutes and have instant access to a debit card and digital wallets. It’s never been easier to bank with us, 1 in 5 KBC Extra Current Accounts are now opened using the on-boarding app, and we’re excited for future developments to come.

“Our innovation hub in Dublin is the digital frontrunner for the KBC Group and we are continually developing innovative products that are first to market in response to our customer’s needs. In the past year, we were the first bank in Ireland to offer customers a suite of digital wallets with the launch of Apple Pay, Android Pay and Fitbit Pay.”

Bonkers.ie, an independent price comparison website, celebrate excellence in customer value across 13 unique awards categories including banking, utilities, energy suppliers, broadband and TV suppliers. The awards recognise the quality, choice, and particularly the value of the products and services now available to Irish households.

Read more about KBC Ireland's mobile app.

Chatter avec KBC? Désormais aussi via WhatsApp.

Dès 6 février 2018, KBC est la première institution financière en Belgique à offrir à ses clients la possibilité de chatter avec leur bancassureur via WhatsApp au numéro 09 331 78 16. KBC veut être encore plus accessible pour ses clients. 

Les collaborateurs de KBC Live répondent aux questions simples et ciblées, aussi facilement que par téléphone, les jours ouvrables de 8h00 à 22h00 et le week-end de 09h00 à 17h00.

Karin van Hoecke, General Manager Mobile first,  : “Cela fait un bon bout de temps maintenant que les clients ont la possibilité d'entrer en conversation avec KBC. WhatsApp est une application "chat" très rapide, très conviviale et très intuitive. Maintenant qu'il est techniquement possible de l'utiliser en tant qu'entreprise, KBC est fier d'être le premier à le proposer à ses clients afin d'optimiser ses services et son accessibilité. Nous acquerrons d'abord de l'expérience avec nos clients néerlandophones, avant de nous étendre aux autres langues nationales et à l'anglais. Nous souhaitons offrir à nos clients la possibilité de nous contacter via différents canaux: l'agence bancaire/d'assurance physique classique, le site Internet, KBC Mobile ou KBC Touch et KBC Live pour la banque à distance. Les outils de communication tels que Facebook Messenger et WhatsApp complètent le tableau." En savoir plus.

 

ČSOB Slovakia takes its SmartBanking app to new levels

(Only in English)

ČSOB Slovakia has released an upgrade of its mobile banking app, introducing new ways to make banking with them even easier.

Moving house is a big event – and a big job. With all the packing and unpacking, the last thing you need is more paperwork. That said, you’ll still want to inform everyone of your new address as soon as possible. Your bank and insurer are no exception. Ensuring a smooth switch to contacting you using your new details is important. ČSOB now saves its customers a trip to their branch with a new feature in their SmartBanking app, letting customers change their address, phone number or e-mail address under ‘My profile’. ČSOB then confirms the updated details by e-mail.

Another new feature making everyday banking simpler to manage is the ability to apply for a credit card through the app. Customers with a pre-approved credit limit can apply in just a few taps. They simply choose the type of card, how to repay what they spend on it and any additional services (like card insurance). And that’s it. The bank then sends the card to the customer’s home address or branch, whichever is most convenient.

ČSOB launched its ČSOB SmartBanking app six years ago, regularly adding to its growing list of features since then. They continue to develop digital solutions for hassle-free banking.

 

Harry prête main forte aux services RH !

Depuis octobre 2017, les membres du personnel de KBC peuvent poser des questions simples à Harry, un chatbot développé dans le but de fournir un service meilleur et plus rapide et ainsi d’améliorer la satisfaction du personnel. Le concept a été testé de janvier à juin 2017 par une centaine d'employés qui posaient régulièrement des questions à Harry. Les résultats ont permis aux services RH de mieux comprendre les possibilités et les limitations des chatbots et de cerner les types de questions que les membres du personnel de KBC poseraient par le biais des chatbots. KBC n'en est d’ailleurs pas à son coup d’envoi avec Harry. Un chatbot avait déjà été lancé à l'usage des utilisateurs de K'Ching, l'app de self-banking des jeunes.

Le chatbot offre l'avantage d'être disponible 24h/24 et 7j/7, et de répondre immédiatement. Chemin faisant, les connaissances de Harry s'élargissent sans cesse à d'autres domaines. En plus des ressources humaines, il offre également un support dans le domaine des services et équipements et des questions informatiques simples. À long terme, il pourra aussi répondre à des questions telles que: « Lundi un nouvel employé débute dans mon équipe. Quelles dispositions faut-il prendre ? » ou bien « Je suis une formation, quel est l’itinéraire d’accès au bâtiment ? ». À long terme, Harry pourra vous prévenir si votre solde de jours de congé est encore trop élevé, ou si un collègue souhaite avoir votre avis sur une demande de collaboration à un projet. À l'avenir, le chatbot sera intégré dans les systèmes RH et pourra tenir des conversations plus complexes, dans la langue de l'employé. Il sera même capable d'attribuer le code HR "petit chômage" à une demande de congé à l'occasion d'un mariage.

En coulisses, une équipe de collaborateurs des services RH s'emploie à apporter à Harry les corrections nécessaires et à élargir ses compétences de simples réponses à des mails (souvent les mêmes questions à répétition) à des réponses plus complexes augmentant la qualité de son service. Harry libère ainsi du temps pour le personnel RH, qui peut se concentrer sur les questions plus complexes, par exemple les pensions et le crédit-temps, où le contact personnel recèle encore une haute valeur ajoutée. 

Les projets d'avenir prouvent la cadence effrénée de l'évolution: un accès mobile pour les collaborateurs est prévu à brève échéance, de même que l'intégration avec les services des départements RH et Services & Équipements. Harry a d'ailleurs déjà un frère en République tchèque: Depuis début 2018, Bicky prête main forte à l'équipe RH du Centre de Services partagés de KBC à Brno.