Le nouveau relèvement des taux hongrois n’aide pas le HUF

Les marchés

Hier, la banque centrale hongroise (MNB) a relevé son taux directeur pour la cinquième fois consécutive. En juin, juillet et août, la MNB – l’une des seules banques centrales à tenir des réunions mensuelles – a mis en œuvre des relèvements systématiques de 30 points de base. Et depuis septembre, elle relève à chaque fois son taux directeur de 15 points de base. Le taux est ainsi passé de 0,6% à 1,8%, sans que la fin du cycle de resserrement monétaire ne soit encore en vue. Le vice-gouverneur Virag prévoit également des relèvements des taux d’intérêt en 2022.

En septembre, l’inflation hongroise a grimpé à 5,5% sur base annuelle, son niveau le plus élevé depuis fin 2012. L’inflation de base sous-jacente, qui fait abstraction de composantes volatiles comme l’alimentation et l’énergie, s’élève à 4% en glissement annuel. La MNB s’attend à ce que l’inflation continue à dépasser l’objectif de 3% (avec une marge de tolérance de 1%) dans les mois à venir. Nous projetons même un pic d’environ 6,5% en glissement annuel. La hausse des prix des matières premières, de l’énergie et des transports se répercute de plus en plus sur le prix final des biens (industriels). À partir de l’année prochaine, les relèvements des taux de la MNB devraient néanmoins freiner la pression sur les prix. Selon le scénario de base, l’inflation se stabilisera à nouveau autour de l’objectif au second semestre de 2022. Cependant, certains risques pourraient toujours rendre l’inflation encore plus élevée et plus durable. Par exemple, contrairement à l’UEM, la Hongrie connaît une spirale salariale haussière dynamique.

En termes absolus, l’économie hongroise a déjà retrouvé son niveau pré-pandémique au deuxième trimestre de cette année. Pour cette année et l’année prochaine, les prévisions de croissance atteignent respectivement 6,5%-7% et 5%-6%. La quatrième vague de Covid et la crise énergétique ont donné forme à des risques baissiers. Mais pour l’instant, ces risques ne suffisent pas à contrecarrer la spirale des prix.

Après la décision de politique, le forint a eu des velléités haussières, mais s’est finalement rapidement replié. Le cours EUR/HUF a clôturé juste en dessous du niveau de résistance de 362,50, qu’il tente de dépasser aujourd’hui. Il est frappant de constater que la devise ne profite plus du cycle de resserrement (trop lent?) de la MNB. À terme, son affaiblissement pourrait même miner la lutte contre l’inflation menée par la banque centrale. L’évolution récente du cours est dictée par un regain de l’euro, maintenant que le marché (monétaire) commence à obliger la BCE à voir la réalité en face (voir le rapport d’hier). Au niveau régional, la MNB a été la première à relever ses taux fin juin. La banque centrale tchèque lui a cependant assez vite emboîté le pas et ses hausses cumulées ont déjà dépassé celles de la MNB. De son côté, après un démarrage abrupt avec un report le mois dernier, la banque centrale polonaise pourrait elle aussi dépasser la MNB dans les mois à venir. Enfin, à court terme, notons que l’âpre bataille juridique entre l’UE et la Hongrie pèse sur la devise.

Mathias Van der Jeugt, salle des marchés KBC

EUR/HUF: le cycle de resserrement soutenu n’aide pas le forint

Disclaimer:

Ce document a été préparé par le desk KBC – Economic Markets et n'a pas été rédigé par le département Research.  Le desk est composé de Mathias Van der Jeugt, Peter Wuyts en Mathias Janssens, analysts  à KBC Bank N.V., entreprise réglementée par l'Autorité des marchés et des services financiers (FSMA). Ces recommandations de marché sont le résultat d'une analyse qualitative, dans laquelle il y a place pour l'expérience passée et les évaluations personnelles. Les avis sont basés sur les conditions actuelles du marché et peuvent être modifiés à tout moment. Les contributions les plus importantes proviennent de données accessibles au public, de nouvelles financières, de la politique économique et monétaire et d'analyses techniques actuelles. Le desk desk KBC – Economic Markets a fait des efforts raisonnables pour obtenir ces informations de sources qu'il considère comme fiables, mais le contenu de ce document a été préparé sans faire une analyse substantielle de ces sources. Aucune évaluation n'a été faite pour déterminer si ces informations sont appropriées ou non pour un investisseur particulier. Les avis sont nos avis actuels à la date indiquée sur ce document et peuvent différer des recommandations précédentes en raison de l'évolution des conditions du marché. Les auteurs ne garantissent pas l'exactitude, l'exhaustivité ou la valeur (commerciale ou autre) de ce document. De même, les auteurs ne sont pas responsables envers quiconque reçoit ce résumé de toute perte ou dommage (qu'il s'agisse d'un délit (y compris la négligence), d'une rupture de contrat, d'une violation de la loi ou d'autres obligations) résultant d'un acte ou d'une omission sur la base de ce contenu, ou de toute réclamation contre les auteurs concernant le contenu ou les informations contenues dans ce document. Toutes les opinions exprimées dans le présent document reflètent le jugement au moment de la préparation de l'examen et sont susceptibles d'être modifiées sans préavis. Étant donné la nature de cet avis (lié à la monnaie et aux taux d'intérêt), il n'est généralement pas de nature spécifique.   Il n'y a donc aucune référence à un quelconque contrat de financement d'entreprise et il n'y a donc pas de vue d'ensemble sur 12 mois basée sur les différents avis. Ce document n'est valable que pour une période très limitée, en raison de l'évolution rapide des conditions du marché.

Publications liées

La CBRT s'aventure à nouveau sur le marché des changes

La CBRT s'aventure à nouveau sur le marché des changes

Reprise économique confirmée après la troisième vague

Reprise économique confirmée après la troisième vague

Pression de toutes parts sur la BCE

Pression de toutes parts sur la BCE

Les chiffres solides l’emportent sur les hésitations de la Fed

Les chiffres solides l’emportent sur les hésitations de la Fed
Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord? Cliquez ici.