Les PMI stagnent; le marché anticipe

Les marchés

L'indicateur PMI de confiance des entrepreneurs général pour la zone euro a très légèrement progressé en février, de 47,8 à 48,1. C'est le quatrième mois consécutif que ce baromètre économique fait état d'une contraction (niveau inférieur à 50). Nous pouvons donc affirmer avec de plus en plus de certitude que le taux de croissance sera légèrement négatif au premier trimestre.

Le statu quo du chiffre général masque une nouvelle divergence croissante entre l'industrie manufacturière tournée vers les exportations et le secteur des services axé sur l'économie intérieure. Bien que les mesures de confinement qui étaient déjà en vigueur n'ont simplement été que prolongées, la confiance dans l'économie des services a de nouveau été ébranlée. Le PMI est ainsi passé de 45,4 à 44,7. Le malaise contraste fortement avec le boom observé dans l'industrie manufacturière. L'indicateur de celle-ci a bondi de 54,8 à 57,7 pour la zone euro, son niveau le plus élevé depuis février 2018. Le secteur des services reste toutefois le plus important et représente toujours 73% du PIB de l'UEM. Au niveau national, nous observons la même différence en Allemagne et en France. La redressement de l'industrie manufacturière est cependant toujours principalement attribuable à la situation en Allemagne.

Les chiffres détaillés du rapport montre clairement le même contraste entre services et industrie manufacturière. Tant la production actuelle que les nouvelles commandes ont atteint leur niveau le plus élevé en plusieurs mois dans l'industrie manufacturière, mais ne compensent pas les reculs observés dans le secteur des services. L'emploi dans l'industrie manufacturière progresse même pour la première fois en 22 mois, alors que les entreprises mettent tout en œuvre pour pouvoir répondre à la demande et remplir leurs stocks. Les prix des intrants dans ce secteur n'avaient plus augmenté aussi rapidement depuis pratiquement 10 ans! Outre la forte demande, la hausse des prix des matières premières et des transports joue également un rôle. En outre, les producteurs commencent doucement à répercuter ces coûts sur l'utilisateur final. L'indicateur des prix des extrants a atteint son niveau le plus élevé en près de 3 ans. IHS Markit, l'organisme qui publie les PMI, indique pour la première fois explicitement que les perturbations dans les chaînes de production internationales  se traduiront dans les prochains mois par une hausse de l'inflation, en particulier lorsque la levée des mesures de confinement donnera aussi un coup de fouet à l'économie des services. La composante qui sonde les prévisions de croissance future (12 prochains mois) a en tout cas grimpé à son niveau le plus élevé depuis mars 2018.

Les marchés tablent toujours sur une reprise. Le taux des swaps européens à 10 ans tente actuellement de franchir le cap psychologique de 0% pour la première fois depuis avril. Ce niveau équivaut également au niveau de retracement de 62% de la baisse des taux entre mars et décembre. Une rupture à la hausse ouvrirait la voie vers le sommet de 2020 juste au-dessus de 0,20%, ce que confirme aussi l'analyse fondamentale Ces derniers jours, le marché des changes a quelque peu perdu le nord dans le contexte de la reflation mondiale. L'euro a aujourd'hui le dessus sur le dollar, comme c'était déjà le cas hier. Le cours EUR/USD a de nouveau passé la barre de 1,21. Une hausse au-delà de 1,2197 serait nécessaire pour renouer avec le sommet de la reprise de 1,2350 et, par extension, notre objectif à long terme de 1,2550. Les bourses européennes ont repris des couleurs après leur passage à vide cette semaine et gagnent provisoirement 0,50%.

Mathias Van der Jeugt, salle des marchés KBC

Le taux des swaps européens à 10 ans tente de franchir le cap de 0%

Bron: Bloomberg

Disclaimer:

This publication contains short term financial and economic market commentary and can therefore not be regarded as investment research. This publication cannot be regarded as an investment recommendation nor does it propose any investment strategy whatsoever. The information constitutes a minor non-economic benefit which is made available to the public free of charge.
No part of this publication may be republished or rewritten in any form or by any means. KBC Bank NV has used its best efforts to rely on trustworthy sources in preparing this publication. No representations or warranties are made with respect to the accuracy or completeness of the contents of this publication. KBC Bank NV does not guarantee that the neither the proposed scenarios, risks and prognosis accurately reflect market expectations nor that they will materialize.
Neither KBC Bank NV nor any other member company of the KBC group (or one of its authorized persons) shall be liable for damages resulting from accessing, consulting or using the information in this publication.
KBC Bank NV is a credit institution incorporated under Belgian law and operating under the prudential oversight of the European Central Bank (ECB, Sonnemannstrasse 22, 60314 Frankfurt am Main, Germany). In day-to-day practice, European Central Bank exercises its oversight by means of a 'joint supervisory team', whose members include staff of the National Bank of Belgium (NBB, de Berlaimontlaan 14, 1000 Brussel, www.nbb.be).
KBC Bank NV is also under supervision by the Financial Services and Markets Authority as regards oversight of codes of conduct and the financial markets (Congresstraat 12-14, 1000 Brussel, www.fsma.be).
KBC Bank NV is a member of the KBC group. The website at www.kbc.com contains detailed information on the KBC group.

Publications liées

Qui est encore satisfait du "reflation trade" (accéléré)?

Qui est encore satisfait du "reflation trade" (accéléré)?

RBNZ : précurseur (involontaire) de la normalisation ?

RBNZ : précurseur (involontaire) de la normalisation ?

En 2020, le coronavirus a touché les régions de manière assez uniforme

En 2020, le coronavirus a touché les régions de manière assez uniforme

Une réputation se perd beaucoup plus vite qu'elle ne s'acquiert

Une réputation se perd beaucoup plus vite qu'elle ne s'acquiert
Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord? Cliquez ici.