La MNB et l'affaiblissement du forint

Les marchés

La Banque centrale hongroise (MNB) a décidé de maintenir son taux directeur à 0,6% avant-hier. Elle a cependant apporté deux modifications à ses mesures non conventionnelles. L'enveloppe du programme de crédits "Funding for Growth Scheme Go" a été multipliée par deux, de 1 000 milliards à 2 000 milliards de forints. Par ailleurs, la MNB a également décidé de soumettre le programme d'achat d'actifs à un contrôle approfondi. Dans sa conclusion, la banque indique que tout se passe bien jusqu'ici. Elle a déjà acheté pour 700 milliards de forints d'actifs et prévoit un prochain audit lorsque le portefeuille aura atteint 2 000 milliards.Par cette directive, la MNB ancre sa présence sur les marchés concernés.

La déclaration de politique de la banque centrale met davantage l'accent sur l'impact économique négatif de la deuxième vague du coronavirus en Europe centrale. Elle ne s'attarde pas sur le léger renforcement des chiffres de croissance du troisième trimestre publiés par le bureau des statistiques la semaine passée (11,3% en glissement trimestriel). La croissance cumulée sur les neuf premiers mois de l'année accuse toujours un retard de 5,6% par rapport à la même période l'année passée. La MNB prépare surtout le marché à des révisions à la baisse de ses prévisions de croissance en décembre, lorsqu'elle disposera d'un nouveau rapport sur l'inflation. En septembre, la banque centrale hongroise tablait encore sur une contraction de l'ordre de 5,1% à 6,8% pour cette année et sur une reprise de 4,4%-6,8% en 2021. Le gouverneur Matolcsy a déjà donné un avant-goût en déclarant que le PIB hongrois ne renouerait avec ses niveaux d'avant la crise qu'après 2022 en termes absolus. L'inflation demeure élevée en Hongrie (3% sur une base annuelle en octobre), mais le choc provoqué par la pandémie sur la demande atténuera la pression à court terme. Le rythme de la reprise sera déterminant à partir de l'année prochaine.

L'arme la plus frappante de l'arsenal de politique de la MNB est le taux de dépôt hebdomadaire. Afin d'endiguer la chute du forint, la banque centrale a relevé ce taux de 0,6% à 0,75% en fin septembre. Grâce à cette rémunération relativement attrayante, le banque soustrait des liquidités en HUF du marché et resserre de facto un peu sa politique. Depuis le début de ce mois, le forint a progressé de EUR/HUF 370 en direction de 355 dans un contexte de marché extrêmement favorable (climat positif par rapport au risque). Cette stabilisation des cours devait en principe permettre à la MNB de réaligner son taux de dépôt hebdomadaire sur son taux directeur. Les événements de cette semaine constituent un avertissement. Le forint est resté extrêmement volatil et n'a pas été uniquement sensible au climat du risque. Le gouvernement Orban et le gouvernement polonais menacent d'opposer leur veto au budget européen 2021-2027 ainsi qu'au fonds de relance européen dans le cadre de la pandémie. Le cours EUR/HUF est en un rien de temps repassé au-dessus de la barre de 360 et a testé le milieu de sa large fourchette de fluctuation autour de 362. Lorsque l'euphorie créée par l'annonce d'un vaccin sur la bourse sera retombée, la monnaie hongroise ne pourra plus profiter de ce vent favorable. La probabilité que la MNB abaisse de nouveau son taux de dépôt cette année a diminué.

Mathias Van der Jeugt, salle des marchés KBC

EUR/HUF: forint pas suffisamment stable pour que la MNB réaligne son taux de dépôt sur le taux directeur.

Bron: Bloomberg

Disclaimer:

This publication contains short term financial and economic market commentary and can therefore not be regarded as investment research. This publication cannot be regarded as an investment recommendation nor does it propose any investment strategy whatsoever. The information constitutes a minor non-economic benefit which is made available to the public free of charge.
No part of this publication may be republished or rewritten in any form or by any means. KBC Bank NV has used its best efforts to rely on trustworthy sources in preparing this publication. No representations or warranties are made with respect to the accuracy or completeness of the contents of this publication. KBC Bank NV does not guarantee that the neither the proposed scenarios, risks and prognosis accurately reflect market expectations nor that they will materialize.
Neither KBC Bank NV nor any other member company of the KBC group (or one of its authorized persons) shall be liable for damages resulting from accessing, consulting or using the information in this publication.
KBC Bank NV is a credit institution incorporated under Belgian law and operating under the prudential oversight of the European Central Bank (ECB, Sonnemannstrasse 22, 60314 Frankfurt am Main, Germany). In day-to-day practice, European Central Bank exercises its oversight by means of a 'joint supervisory team', whose members include staff of the National Bank of Belgium (NBB, de Berlaimontlaan 14, 1000 Brussel, www.nbb.be).
KBC Bank NV is also under supervision by the Financial Services and Markets Authority as regards oversight of codes of conduct and the financial markets (Congresstraat 12-14, 1000 Brussel, www.fsma.be).
KBC Bank NV is a member of the KBC group. The website at www.kbc.com contains detailed information on the KBC group.

Publications liées

Emballement de la livre et nouveau recul du dollar

Emballement de la livre et nouveau recul du dollar

La Riksbank ouvre (légèrement) davantage les vannes monétaires

La Riksbank ouvre (légèrement) davantage les vannes monétaires

L’issue est-elle en vue?

L’issue est-elle en vue?

Un "buzzer beater" envoie le dollar en prolongations

Un "buzzer beater" envoie le dollar en prolongations
Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord? Cliquez ici.