Sanders ou Biden… ou Trump?

Les marchés

Elizabeth Warren a jeté l'éponge hier après une série de résultats décevants dans les primaires du parti démocrate aux États-Unis. La candidate a connu une sérieuse déconvenue lors du Super Tuesday. Sa défaite la plus symbolique étant la troisième place dont elle a dû se contenter dans le Massachusetts, l'État qu'elle représente.

Candidate des plus qualifiés
La campagne d'Elizabeth Warren avait pourtant très bien débuté. Il y a quelques mois, elle était encore en tête des sondages, notamment grâce à ses solides performances dans les débats. Elle n'est cependant pas parvenue à concrétiser son avance dans les sondages dans les urnes ces dernières semaines et, après avoir perdu plusieurs scrutins importants, elle a commencé à céder de plus en plus de terrain sur ses principaux concurrents, Joe Biden et Bernie Sanders.

Parmi tous les candidats du parti démocrate, Warren était celle qui disposait du programme le plus détaillé. Elle avait centré sa campagne sur la lutte contre la concentration du pouvoir et des richesses aux mains d'une petite élite aux États-Unis , mais aussi sur les soins de santé et la lutte contre les discriminations. Ce sont surtout les blancs américains éduqués qui se sont retrouvés dans le programme de cette intellectuelle de 70 ans. Elle n'a en revanche pas réussi à obtenir le soutien de la très importante classe ouvrière, souvent peu qualifiée, qui lui préfère Sanders et Biden.

Choisis bien tes amis
Reste maintenant à savoir quel candidat Elizabeth Warren décidera de soutenir. Choisira-t-elle, comme Klobuchar et Buttigieg, deux autres candidats ayant aussi jeté l'éponge, le modéré Joe Biden ou se rangera-t-elle derrière son vieil ami et (ancien) allié, Bernie Sanders? Idéologiquement, Warren est plus proche de Sanders, les deux candidats étant positionnés à la gauche du parti démocrate. Mais beaucoup de partisans de Warren ont déjà indiqué qu'ils voteraient pour Biden s'ils n'avaient pas la possibilité d'élire leur candidate.

Tout sauf Trump

Un élément important qui influencera certainement le choix de Warren est les chances qu'ont les autres candidats de battre Trump, même s'ils sont tous très proches dans les sondages à l'heure actuelle. La probabilité que Trump soit réélu en novembre reste élevée compte tenu de son indéfectible popularité auprès de sa base électorale, de l'important fossé qui sépare les électeurs démocrates et républicains et de l'habitude qu'ont les Américains d'offrir un second mandat à leur président en place. Rien n'est cependant sûr. Un net ralentissement de l'économie, dû par exemple au coronavirus, pourrait ainsi jouer des tours à Donald Trump et renforcer la dynamique des démocrates.

Cora Vandamme, Économiste du groupe KBC

Voix en faveur de chaque candidat

Bron: Bloomberg

Disclaimer:

This publication contains short term financial and economic market commentary and can therefore not be regarded as investment research. This publication cannot be regarded as an investment recommendation nor does it propose any investment strategy whatsoever. The information constitutes a minor non-economic benefit which is made available to the public free of charge.
No part of this publication may be republished or rewritten in any form or by any means. KBC Bank NV has used its best efforts to rely on trustworthy sources in preparing this publication. No representations or warranties are made with respect to the accuracy or completeness of the contents of this publication. KBC Bank NV does not guarantee that the neither the proposed scenarios, risks and prognosis accurately reflect market expectations nor that they will materialize.
Neither KBC Bank NV nor any other member company of the KBC group (or one of its authorized persons) shall be liable for damages resulting from accessing, consulting or using the information in this publication.
KBC Bank NV is a credit institution incorporated under Belgian law and operating under the prudential oversight of the European Central Bank (ECB, Sonnemannstrasse 22, 60314 Frankfurt am Main, Germany). In day-to-day practice, European Central Bank exercises its oversight by means of a 'joint supervisory team', whose members include staff of the National Bank of Belgium (NBB, de Berlaimontlaan 14, 1000 Brussel, www.nbb.be).
KBC Bank NV is also under supervision by the Financial Services and Markets Authority as regards oversight of codes of conduct and the financial markets (Congresstraat 12-14, 1000 Brussel, www.fsma.be).
KBC Bank NV is a member of the KBC group. The website at www.kbc.com contains detailed information on the KBC group.

Publications liées

De la Chine à la Pologne en passant par le Canada

De la Chine à la Pologne en passant par le Canada

La crise du coronavirus menace l'octroi de crédit

La crise du coronavirus menace l'octroi de crédit

“Normalisation” sur le marché des changes

“Normalisation” sur le marché des changes

Faites confiance à la tendance

Faites confiance à la tendance
Nous utilisons des cookies et technologies similaires pour garantir le bon fonctionnement de notre site internet et rendre votre navigation plus agréable. Ils nous permettent aussi d’adapter notre site à vos besoins et préférences. En continuant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Vous souhaitez en savoir plus? Ou vous n’êtes pas d’accord?Cliquez ici.